Frais de courtage : sont-ils moins élevés que chez les banques ?

Quand on souhaite se lancer dans le monde du trading, autant le faire en passant par un intermédiaire qui garantira des frais moindres et c’est justement le cas des courtiers en ligne dont les frais de courtage sont très raisonnables.

Pourquoi faire appel à un courtier pour investir en bourse ?

L’activité de courtage ou brokerage (un courtier peut également être désigné par le terme de broker) est encadrée par l’AMF (ou l’autorité des marchés financiers). Son principe est de permettre la gestion facilitée du compte-titres ou du PEA d’un investisseur en bourse et de servir d’intermédiaire pour la transmission des ordres sur les marchés financiers.

Il s’agit de l’une des deux options qui s’offrent à quiconque veut se lancer dans l’investissement en bourse. L’autre étant de passer par une banque. Cette dernière option est fortement déconseillée car :

  • Le fait de passer par une banque est bien plus coûteux. Les frais de courtage sont quant à eux très raisonnables. Il est estimé que passer un ordre (demande d’achat ou de vente d’actifs boursiers transmise à un intermédiaire) coûte trois fois moins cher avec un courtier qu’avec une banque. On notera l’application de frais progressifs en fonction du montant de l’ordre.
  • Beaucoup de banques prélèvent des droits de garde ou frais de tenue de compte alors que ce n’est pas le cas de la plupart des courtiers.
  • Les courtiers opèrent en ligne ce qui donne la possibilité à l’investisseur de faire des transactions quand bon lui semble depuis le confort de son habitation.
  • Les courtiers donnent accès à plus de places boursières du monde entier que les banques en général.

Il faut par ailleurs rappeler qu’il est important de faire preuve de la plus grande méfiance lorsqu’on choisit un courtier en ligne car malheureusement, les arnaques ne sont pas rares.

Comment choisir son courtier ?

  • Les frais de courtage sont bien entendu un des éléments les plus importants.
  • Il est préférable d’opter pour des courtiers de confiance à la réputation bien établie. On peut se référer aux 3 courtiers les plus populaires de France, à savoir Boursorama Banque, Fortuneo et Bourse direct. Il y a aussi quelques nouveaux entrants comme iDealing et Binck qui valent le détour.
  • L’agrément par l’ACPR (l’autorité de contrôle prudentiel et de résolution) est également un point à regarder de près. Cette autorité se charge de la surveillance des banques et des assurances ainsi que du soutien des clients des prestataires et établissements sous son contrôle.
  • Un dernier critère qui pourrait permettre d’évaluer un courtier est le nombre de produits de placement proposés et la variété de titres financiers sur lesquels investir. Ce n’est par exemple pas tous les courtiers qui proposent le PEA (ou plan d’épargne actions).